• 0033662004246
  • 0033662004246

Jean Genet / Le condamné à mort

14,00 €

taxes comprises hors frais de port
Poids de livraison : 200 g
En stock
Délai de livraison : 3 jour(s)

Description

Marginal et féroce malgré la subtilité de sa poétique, Jean Genet reste un créateur inclassable. Sa poésie homosexuelle claque sèche comme une gifle. Ses récits, même les plus sensibles, ne nous épargnent point le coup cruel de la vérité dévoilée : derrière les murs de notre société il y a ceux qui vivent la marginalité obligée des maudits. Peu importe la raison. Que cette mise à l’écart soit sexuelle ou politique, économique ou sociale, Jean Genet se veut le peintre de la démesure. Marqué par une vie marginale, le poète témoigne des personnages qui habitent dans ce no mans land éloigné des bien pensants. Interpreté par Marc Ogeret sur des musiques d’Hélène Martin, le long poème du Condamné à mort, qui donne le titre à ce CD, dévoile les amours au masculin mais en même temps la fragilité de ceux qui sont mis à l’écart, abandonnées, châtiés, meurtris. En contrepoids, Le Funambule, véritable Arts poétique de Genet lue par Jean Topart, se veut une lettre d’amour et une métaphore sur la création. Enfin, Jean Genet lui-même nous lit son petit texte biographique Journal du voleur. Un document unique!


Marginal y feroz a pesar de la sutileza de su poética, Jean Genet sigue siendo un creador inclasificable. Su poesía homosexual se seca de golpe como una bofetada. Sus historias, incluso las más delicadas, no nos ahorran el golpe cruel de la verdad revelada: detrás de los muros de nuestra sociedad están los que viven la marginalidad obligatoria de los malditos. Cualquiera que sea la razón. Ya sea que esta marginación sea sexual o política, económica o social, Jean Genet quiere ser el pintor del exceso. Marcado por una vida marginal, el poeta da testimonio de los personajes que viven en esta tierra de nadie muy lejos del pensamiento correcto. Interpretado por Marc Ogeret en la música de Hélène Martin, el largo poema de Condemned to death, que da el título a este CD, revela el amor por lo masculino pero, al mismo tiempo, la fragilidad de los marginados, abandonados. , castigado, magullado. Como contrapeso, The Funambulist, verdaderas artes poéticas de Genet leídas por Jean Topart, quiere ser una carta de amor y una metáfora sobre la creación. Finalmente, el propio Jean Genet lee su breve artículo biográfico Journal du voleur. Un documento único!


Textes/Interprètes:

01-Le vent qui roule un cœur

02-Ton visage est sevère

03-Ne chantez pas ce soir

04-Voleur, as tu les clés?

05-Ö douceur du bagne...

06-Tristesse dans ma bouche...

07-Voler, voler ton ciel...

08-La chanson qui traverse

09-Rocher de granit noir

10-Madame, écoutez-moi!

11-Sur mon cou sans armure

12-Les assassins du mure

13-Un clop mouillé

14-T’enveloppent si fin

15-Eleve-toi dans l’air

16-Pardonnez moi mon Dieu

Jean Genet par lui-même

17-Journal du voleur

Le Fonambule

18-Une paillette d’or et un disque minuscule

19-Mais,si c’est lui qui danse immobile

20-Délicatesses du forgeron

21-Je lui conseille d’éviter le luxe

22-Tu dois risquer une mort physique définitive

23-S’il rêve, losque’il est seul...

24-Maquillage

25-Ce jersey rouge sanglant...

26-Si tu tombes...

27-La danse haineuse

28-Dieu n’existe pour personne

29-Le saut indompté

30-Aimer le Cirque et mépriser le monde

31-Les émouvants mystères


Interprètes

01-16 Marc Ogeret (voix et récit) Hélène Martin (voix et mise en musique)

Direction musicale Jean-François Gaël J-F. Gaël/ P. Buffenoir(guitare)

Léo Petit (basse) Guy Bolanger (accordéon) Michel Cron (Violon)

Gus Wallez (percussions) 18-31 Jean Topart

Zoé Bouchicot(DR)

Enregistrements

1971